Le noir et le violet

Chapitre 1 Rencontre

Every day is heaven

Moves further and further away

Familiar blue eyes I once knew

turn a colder shade of prey

Every day is heaven

Moves further and further away

Familiar words we used to share

Seem so difficult to say

And I am alone

In a world of cold flesh, cold steel, cold stone

I close up like a clam

And shut the world out with the slam of a door

To shut out all the fighting, all the hatred, all the war

You just cannot stay calm

When your soul screams less

But someone always wants move

What for ?

Every day as heaven

Moves further and further away

Familiar blue eyes I once knew

turn a colder shade of prey

Every day

Heaven moves further and further away

=== 1985===

 

Époque de la marginalité et l’androgynie, plus personne n'est étonné de voir une marginale dans les rues.

 

Le nouveau bar les Foufounes électriques est ouvert depuis deux ans une aubaine pour moi je vais pouvoir m’éclater à fond encore ce soir sans me faire remarquer.

 

La musique de Anne Clark – Heaven, cadence à fond dans la boite quand je repère ma proie une, aux jolis cheveux courts rouge sang comme je les aime.

 

Je m’approche tranquillement, mais sûrement vers celle qui … j’ai faim une faim sans fin qui dure, dure qui n’en finit plus, je dirais depuis des siècles. La foule est dense … je me fraie un passage tel le félin dans les hautes herbes. À mesure de mon avancée, je pose mes mains tantôt sur des hanches oscillantes tantôt sur des bas de dos titubants pour m’ouvrir

le passage vers l’objectif de ma soirée.

 

Ma future prise me remarque loin d’être effrayée, elle m'invite à la rejoindre du regard. Je la rattrape de la main avant qu’elle quitte pour l’extérieur. Elle s’exprime enfin:

 

- Dans la ruelle ?

 

- OK

 

- Tu as quoi pour moi ?

 

- Du nouveau que tu as jamais goûté.

 

- Intéressant!

 

On se regarde. Je l’embrasse. On se positionne dans un petit espace tout noir près des poubelles des commerces à proximité de ma poche intérieure de ma veste je sors le nécessaire … Héroïne. Après avoir préparé le mixte du 7 e ciel.

 

Elle s’empresse de se « shooter ». Moi j’admire le spectacle. Bientôt, extase artificielle. Ce que je m’apprête à faire ensuite … moi aussi je veux l’extase… Je pique moi aussi. J’enlace ma partenaire du moment avant le grand voyage!

 

Une sensation brûlante s’empare de moi je sens tout ce liquide me parcourir le corps du bout des lèvres au bout des orteils sans oublier la racine de mes cheveux. Le désir …

© 2016 Myrtille2015. Programmation Alternance Multimédia

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now